bien se connaitre pour arreter de fumerArrêter de fumer, vous le savez tous, c’est avant tout une histoire très personnelle.

Gladiateurs des temps modernes, chacun aborde le combat à sa manière, avec ses armes, son bouclier et ses talons d’Achille.

C’est pourquoi je ne saurais trop vous conseiller de profiter de votre décision d’arrêter de fumer, pour prendre un peu de recul sur vous-même, et apprendre à mieux vous cerner.

C’est en connaissant vos limites, mais aussi tout votre potentiel que vous pourrez vous aider à traverser plus sereinement cette épreuve.

Vous serez ainsi en mesure d’anticiper les obstacles, vos réactions ou vos îles de la tentation…

Et pour jouer « les détectives de soi-même », quoi de mieux qu’une bonne loupe ?

Je suis justement tombé sur un test de personnalité il y a quelques semaines.

La bloggueuse qui le présentait travaille dans le domaine du recrutement, c’est dire si elle a vu défiler ce genre d’outil. Et figurez vous qu’elle a été conquise par la justesse de l’analyse.

Je suis généralement très sceptique face à ce genre de test, d’ailleurs, je n’en fais jamais dans les mags, même à la plage et dans le train : c’est dire mon intérêt pour la chose…

Mais vu les commentaires élogieux, j’ai redonné une chance au produit, en consacrant 10 minutes à des questions relativement précises.

48 heures plus tard, j’ai reçu 8 pages dans ma boîte aux lettres ( en réalité 6 pages d’analyse et 2 de pub, on ne leur en tient pas rigueur vu que le test est offert, alors qu’il vaut 16 euros).

Et la tadââ ! Le bilan-analyse voit juste, et même des traits de caractères très précis que je me refuse à voir, parce que la mauvaise foi chez moi, c’est une seconde nature. (Fumeur d’un jour, fumeur toujours ;))

En réalité, cela m’a permis de formaliser et comprendre des choses dont j’avais conscience, mais de manière floue auparavant.

Ce que j’ai aimé, c’est que l’analyse ne ressemblait pas à ces espèces de fourre-tout dans lequel tout le monde peut se retrouver, comme un horoscope ou un livre sur les prénoms.  Bon, après, il faut garder un certain recul là-dessus, et bien se dire que si c’est valable pour certains aspects, ca ne l’est qu’à « l’instant T ». Notre personnalité fluctue avec le temps, et j’ai envie de dire heureusement!

Je n’ai pas fait ce test en arrêtant de fumer, mais pour accompagner ma recherche d’emploi, qui, vous vous en doutez, est une également un moment où l’on refait un peu le point sur soi. Il me semble qu’à l’époque, cela aurait pu m’aider un peu dans ma démarche d’arrêt du tabac, voilà pourquoi je vous le fais partager.

Alors est-ce révélateur pour vous aussi, ou suis-je aussi naïve qu’un lapin de six semaine ?

Pour percer ce mystère insondable, je vous invite à vous prêter au jeu, c’est gratuit, et accessible ici : Connais toi toi-même.

Tenez-moi au courant !

Photos: Zelda.04 via Flickr

Rendez-vous sur Hellocoton !